“Intelligence”: jetons un coup d’oeil dans le vortex noir et glaçant du manque d’inventivité

364242--intelligence-saison-1-620x0-1

C’est valable pour la rentrée de Septembre, ça l’est également (voire encore plus) pour celle de Janvier: la plupart des séries qui entament leurs premières saisons…. déçoivent.

La faute le plus souvent non pas d’un mauvais casting, puisque tout le monde a bien compris que ce qui amenait les auditeurs, au départ, c’était au moins une tête d’affiche un minimum connu ; et que ce qui les raménerait chaque semaine, ce serait des acteurs crédibles ; non, non, bien souvent, c’est juste un manque cruel d’imagination de la part des scénaristes.

“Intelligence” ne déroge pas à la règle, malgré quelques espoirs de ma part.

Gabriel Vaughn est un soldat, un héros, un vrai de vrai, avec des biceps en béton et une mâchoire très définie. Il a fait la guerre. Contre des terroristes. Son agence ultra-secrète s’est rendue compte qu’il avait une mutation génétique trop particulière.

Alors du coup, ils lui ont mis une puce dans le cerveau, et maintenant le gars a Tous Les Internets dans sa tête. Comme ça. Sans Google Glass. Il peut avoir accès à tous les satellites Du Monde aussi. Et à toutes les caméras de vidéosurveillance.

Le voilà donc le précurseur d’un nouveau genre de Super-Soldat. Celui qui ne fait qu’un avec la Technologie et qui peut probablement pourrir votre mur facebook de Lolcats en littéralement un clin d’oeil. L’horreur.

intelligence-meghan-ory-slice

En tête d’affiche: Josh Holloway, que je ne présente plus – le pauvre restera probablement toute sa vie Regarde-c’est-le-mec-là-Sawyer-dans-Lost.

Et puis Meghan Ory que vous connaissez probablement, ou pas, car elle a joué Ruby/Red Riding Hood dans Once Upon a Time. Oui elle a joué le petit chaperon rouge. Mais écoutez, c’était bien.

(Je vous faire pas les “à votre gauche, “à votre droite”, je vous fais confiance pour distinguer qui est le mec et qui la nana.)

Moi, j’ai regardé parce que à la base car 1) c’était de la science fiction (ou c’ETAIT SENSÉ ÊTRE DE LA SCIENCE FICTION *grumblegrumble*) 2) je voulais voir pour quels nouveaux horizons Meghan Ory avait quitté OUAT.

Ecoutez, le pilot n’est pas mauvais. C’est principalement un amas de stéréotypes et de tropes de thriller, de cop show avec un peu de science fiction saupoudré par dessus. Les personnages secondaires sont inintéressants, mais les personnages des deux mentionnés excessivement au dessus ont l’air relativement intéressants, les dialogues sont pas mauvais entre eux. Et puis, on a quelques moments qui sont franchement bons. bon d’accord. trois ou quatre. c’est… c’est déjà ça, d’accord ?

Et visuellement, c’est très léché – avec de bons effets spéciaux. (cf le trailer)

3 épisodes plus tard, on se rend compte que les scénaristes ont pris un concept parfaitement valable pour de la s-f pas trop mauvaise, mais qu’ils n’en ont RIEN fait. Du tout.

En gros on assiste à Gabriel Vaughn, Homme Super Viril Qui A Toujours L’Air Sombre,  chassant des terroristes (chinois, hispaniques.. originalité..) pendant 40 minutes chaque semaines pendant que Riley O’Neal lui court après, le protège, puis le sermonne un peu. Parce que quand même c’est le premier SuperSoldat alors si il pouvait un peu faire attention à lui ce serait pas mal. Quand même.

C’est une série qui aurait facilement pu être bien si elle tirait plus sur le côté sf et se prenait moins au sérieux.

Par exemple, l’existence de Gabriel Vaughn (normalement tenue secrète) est révélée au grand jour. Avec lui, un brin d’air post-humaniste. Cyborgs en apparence humaines, cyborgs tout court, allez mon coco c’est parti. Chantage grâce aux données volées sur internet, cyber-terrorisme (pour de vrai, du coup), mouvements pro-techbodymods et anti…

Après y aurait de quoi partir sur à peu près 100 millions de pistes. Le gouvernement se retourne contre Gabriel qui est décidément trop connu et donc inutile en tant qu’agents secrets, lui et Riley se barrent, jeu du chat et de la souris avec le gouvernement parce qu’il est trop dangereux etc.

Avec toute la polémique sur les réseaux sociaux qui “fuitent” bien volontairement nos données, la NSA, Google et ses Google Glass, Google qui veut être le premier à créer une véritable AI… il y aurait de la matière ! De quoi donner à ces acteurs qui méritent une chance de briller avec un scénario un peu plus intéressant, quoi.

Un vrai thriller avec de la vraie science fiction, pas un copshow pseudo futuriste, avec un peu d’humour par dessus le tout.

enfin, peut être qu’à l’avenir ça se débloquera ! Je compte garder un oeil sur cette série juste au cas où les scénaristes se retrouveraient une âme de.. de….. scénariste. voilà.

Advertisements
This entry was posted in Intelligence, Séries and tagged , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s